03/04/2017

Une antenne « Mediapart » en Suisse ?

« Mediapart » est un quotidien français, disponible uniquement sur internet, sans publicité, financé à 100% par ses lecteurs qui fête ses 9 ans d’existence. Comme son nom l’indique, il s'agit d'un média participatif, dont une importante partie est consacrée aux contributions des lecteurs sous forme de blogs et de commentaires.

Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du quotidien « Le Monde », président et co-fondateur du site, s’est arrêté à Genève, la semaine passée, pour participer au Festival « Histoire et Cité ». Dans une interview, accordée à l’émission « Médialogues » de la Radio Suisse Romande RSR il revient sur les raisons du succès d’un média, auquel personne ne donnait une chance de survie lors de son lancement.

Sur la question du journaliste, pourquoi on ne trouvait pas, ou peu de contenu sur d’autres régions francophones telles que la Belgique ou la Suisse romande sur le site de « Mediapart », Edwy Plenel répond que les journalistes et éditeurs suisses ne semblent pas croire en un média sur internet sans publicité, financé uniquement par ses lecteurs. En effet, lors du lancement du site, l’équipe autour d’Edwy Plenel avait également approché le journaliste Jacques Pilet et le groupe « Ringier » pour évoquer une possible collaboration.

Rappelons que Jacques Pilet avait lancé, en 1981, le magazine hebdomadaire « L’Hebdo » et, en 1991, le « Nouveau Quotidien », fusionné en 1998 avec le « Journal de Genève » pour former l’actuel « Le Temps ». Le premier vient de sortir son dernier numéro, ce qui fait deux titres de perdus pour la pluralité de la presse romande.

Ce mois, comme à son habitude « Mediapart » fait le bilan et publie ses comptes. Le nombre de ses lecteurs s’élève actuellement à 140'000 abonnés payants, ce qui, après neuf ans d’existence, et, comparé aux fleurons de la presse française, tels que « Libération » avec 50'000 abonnés, « Le Monde » et « Le Figaro » avec chacun entre 210'000 et 220'000 abonnés peut être considéré comme un exploit.

Avec un chiffre d’affaires de 11,3 mio EU, en hausse de 10% par rapport à l’année précédente, et un résultat net de 1,9 mio EU, dont 4,7 mio EU sont des provisions pour un contentieux fiscal TVA de 2014-2015, ce qui représente un rendement de 16,8 %, « Mediapart » peut envisager l’avenir avec sérénité.

En outre, 62% du capital est actuellement en mains des fondateurs, la société des amis de « Mediaprt » et les salariés, dont l’effectif a augmenté de 32 collaborateurs en 2009 à 74 en 2016.

A l’occasion de cette interview, Edwy Plenel renouvelle son appel aux journalistes suisses de réfléchir à une possible collaboration avec le média de l’avenir. Pourquoi pas une plateforme suisse romande ?

10:45 Écrit par Bruno Hubacher | Lien permanent | Commentaires (14) | | | |

Commentaires

"Pourquoi pas une plateforme suisse romande ? " Peut-être parce que mediapart est tellement connoté d'extrême-gauche que cela va finir par se savoir...

Écrit par : Géo | 03/04/2017

Il me semble pourtant que "La Cité" tente d'occuper ce créneau. Avec difficulté. Un journalisme de qualité et de pluralité ne peut trouver sa place que dans un marché d'une taille minimale. Et vu la foison de sources d'informations gratuites, du moins dans un premier temps, par nombre de plateformes qui suivent le modèle numérique actuel du "winner take it all", ce n'est pas demain la veille que nous verrons émerger en Romandie, un journal d'investigation car les contributeurs prêts à y participer ne sont pas assez nombreux ou devraient payer trop cher pour un produit qui restera insatisfaisant faute de budget adéquat.
Ce n'est pas pour rien que, malgré ses appels désespérés pour un tel média, Pascal Décaillet ne se lance pas.

Écrit par : Pierre Jenni | 03/04/2017

Médiapart extrême gauche ?

Un terme fourre tout parce que très souvent les gens attaqués sont à droite et encore.

Personne n' a trouvé bizarre que la commission européenne ait été sous la coupole de Barroso (ex maoiste). Robert Hue soutient Emannuel Macron (lui qui se disait communiste, j'en ris).

Les étiquettes c'est l'argument qui arrange quand on ne peut ou l'on veut pas voir les choses. C'est l'explication ultime dénué de sens et d'argumentaion. C'est l'argument d'un autre temps, du siècle passé. C'est l'arguement pour les gens qui n'ont pas compris que l'on est en 2017 et que les étiquettes y en a plus.

Je souhaite vraiment des journaux indépendants qui vont enquêter et pas des journaux qui reprennent sans vérifier. Si ce journal a du succès, c'est que les lecteurs ont trouvé d'avantage de qualité (d'ailleus leur nombre d'abonnés est plus tôt élévé).

Bref, rien de plus que des adjectifs qualificatifs (comme on dit) mais qui ne qualifie en rien l'orientation politique puisque l'orientation de beaucoup d'homme politique est soit la poche gauche soit la poche droite. Après autant d'hommes politiques de droite comme de gauche mis en examen ou condamnés, ce type d'appellation est devenue tout simplement caduque ou obsolète.

Écrit par : plumenoire | 03/04/2017

@ Pierre Jenni - Pascal Décaillet, du haut de sa sainte suffisance journalistique, préfère donner des leçons à tout le monde que donner l'exemple. L'avantage, pour lui, est que ça ne coûte rien.

Écrit par : Déblogueur | 03/04/2017

plumenoire@ Edwy Plenel ne me semble pas sorti de sa phase trotskiste. Et je m'y connais...

Écrit par : Géo | 03/04/2017

Sa ressemblance avec Staline est frappante....

Écrit par : Patoucha | 03/04/2017

@Géo

Avez-vous oublié la séparation de l'Etat et des médias ?

Je me rappelle d'une fausse traduction (arabe ou kurde) sur TF1. Là il n'y avait personne pour parler de professionnalisme (encore que TF1 est un bon véhicule a idées de droite, mais il semblerait que ca ne pose pas problème)
Le journal de TF1 s'est effondré ce n'est pas pour rien. Beaucoup d'autres médias aussi et pas pour rien. La cause : la qualité

Etant donné que je suis pour la liberté de pensée et d'expression si une personne me rapporte des faits qui sont réels et confirmé, je me fous de quel bord il est. Je pense que le succès parle de lui. Quant à la nouvelle génération, elle s'en fout de ce vieux paradigme datant d'avant guerre. En restant sur de telle position on comprend pourquoi nous sommes dans un immobilisme depuis 40 ans. Heureusement que l'on touche le fond et que ca va se terminer tout cela.

Écrit par : plumenoire | 03/04/2017

Vous savez aussi bien que moi qu'il ne suffit pas de rapporter des faits. L'objectivité n'existe pas et la subjectivité est de gauche ou de droite. Et il y a le moment. le moment où on sort les informations. cf. les affaires de Fillon...

Écrit par : Géo | 03/04/2017

Tiens, tiens, Géo, c'est nouveau ça !
Après m'avoir chié une pendule sur les faits, rien que les faits en bon matérialiste (constructiviste) voilà t'y pas qu'aujourd'hui on relativise.

Écrit par : Pierre Jenni | 03/04/2017

"Après m'avoir chié une pendule ..."

MDR MDRRRRRRR aux larmes!

Écrit par : Patoucha | 03/04/2017

Cela n'a rien à voir, monsieur le sous-doué. Au contraire. Il faut s'attacher aux faits, rien qu'aux faits et c'est ce qui n'est pas possible pour un journaliste dans son canard. Regarder l'affaire Fillon : s'attachent-ils aux faits (qui mettraient en cause une centaine de députés, qui feraient que Leroux soit aussi mis en accusation, etc) ou s'efforcent-ils de mettre en valeur ce qui nuit au maximum à FF ? Poser la question est y répondre, non ?

Écrit par : Géo | 03/04/2017

"... « Mediapart » fait le bilan et publie ses comptes. Le nombre de ses lecteurs s’élève actuellement à 140'000 abonnés payants,"

L'islamogauchisme rapporte!

Quand Edwy Plenel est invité sur les plateaux de la télévision, c'est pour étaler son indéfectible soutien aux dits "palestiniens" et vous laisse deviner contre qui......

Écrit par : Patoucha | 03/04/2017

Vous avez dit Mediapart?

- Vous vous moquez du monde M’Hamed Kaki - Extrait

"Je m’adresse à vous M’Hamed Kaki, co-rédacteur de l’Appel pour la reconnaissance des crimes coloniaux commis par la France, membre fondateur de l’association « Les Oranges » et candidat aux élections législatives de 2017 à Nanterre (France)."

"Ce sont ces 2170 signataires de votre appel qui doivent, à présent, s’emparer du débat.

"Ils représentent, selon vous, les écologistes, la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, le Parti Communiste Français (tout au moins ce qu’il en reste !) et des médias particulièrement important : Médiapart et L’Humanité – (Source El Watan du 26 mars 2017)"

Publié par Manuel Gomez le 2 avril 2017

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

http://www.dreuz.info/2017/04/02/vous-vous-moquez-du-monde-mhamed-kaki/comment-page-1/#comment-488855

Écrit par : Patoucha | 03/04/2017

Oulalala!

Une tentative de dévier en hors sujet est d'actualité!

Tout d'abord Fillon je me fous de l'acharnement! Les campagnes présidentielles sont faites pour cela. De plus je verrai bien un coup venir de la droite après tout ce qu'il s'est passé. Fillon ne fait de différence avec un sarkozy, un Emmanuelli et autres politiciens (peu importe du bord).

L'islamogauchisme ? je ne connaissais pas cette idéologie! Il faut croire que tout se créer tout se transforme! Mais dans ce cas, comment qualifier ceci : http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2016/10/24/25006-20161024ARTFIG00134-en-quete-de-finances-pour-2017-le-fn-fait-les-yeux-doux-aux-emirats-arabes-unis.php

Sachant qu'en plus nous avons des gens de confessions juive qui soutiennt Marine Lepen, ca me fait doucement rire ces appellations qui font abstractions des tractations financières. Une porte ouverte qu'il est préférable de refermer de suite.

C'est de l'islamo-extrèmisme ? Ne soyons pas ridicule et ne soyons pas dans des petits calculs de troll pour profiter de prêcher pour sa paroisse. Il est question d'une antenne médiapart et pas d'un énième débat sur le moyen orient qui n'a rien à faire là.
"Quand Edwy Plenel est invité sur les plateaux de la télévision, c'est pour étaler son indéfectible soutien aux dits "palestiniens" et vous laisse deviner contre qui......"
je pensais pas qu'on serait dans un hors sujet aussi violent!

Meme feu dominique jordan reconnaissait que ce média était un peu islamophobe. Dès lors, compliqué d'aller dans votre sens également, car vous faite la meme chose que ce monsieur en fin de compte ; on a fini par dévié sur un autre sujet, je ne sais pas comment ou peut etre je le devine : au lieu de prendre l'émotion d'un coté et la logique de l'autre, on ne traite que l'émotion et l'on part dans tous les sens.

Écrit par : plumenoire | 04/04/2017

Les commentaires sont fermés.